Les résistances

Le temps et la fréquentation des champs de bataille aidant, votre peau racornie se joue des griffures et autres chiquenaudes de débutants, et votre expérience approfondie de certaines techniques d'attaques ont édifié vos réflexes en monument de virtuosité : bien habile qui saura vous infliger une blessure à la hauteur de votre résistance !

Principes

Encaisser des coups

Les résistances ont un intérêt très simple : diminuer les dégats reçus lors d'attaques subies. Il en existe de six types différents : tranchant, contondant, perçant, élémentaire, psychique et enchantement.

Sans entrer dans les détails (voir http://yapiyapi.leforum.eu/t112-Toucher-degats-et-armures.htm pour plus de détails), sachez que :

  • chaque attaque fait des dégats dans un domaine donné, en fonction de l'arme (tranchant pour l'épée, perçant pour les flèches, contondant pour la masse et les monstres, enchantement pour l'immobilisation, …),
  • lorsque vous êtes attaqués et blessés, le montant des dégats est réduit du montant de votre résistance dans le domaine en question, puis diminué du pourcentage d'absorption de votre armure.

Par exemple : si vous recevez une flèche qui doit vous faire 13 points de dégats, si vous avez 3 en résistance au perçant et une armure qui absorbe 40% des dégats 1), vous êtes finalement blessés de : (13-3) x (100%-40%) = 10×60% = 6 PV perdus.

Améliorer ses résistances

L'amélioration des résistances repose sur le même principe que pour les compétences :

  • Améliorer une résistance a un cout, exprimé en points de résistance
  • Passer une résistance du niveau n au niveau n+1 coute n+1 points de résistance.

Traduction : passer une résistance

  • de 0 à 1 coute 1 point
  • de 1 à 2 coute 2 points,
  • etc.

Le cout total pour avoir une résistance à 4 est donc de 1+2+3+4=10 points de compétence, ou pour atteindre une résistance de 7 2) : 1+2+3+4+5+6+7=28

Gagner des points de résistance

Progressions

Le moyen classique de progresser dans une résistance est d'utiliser vos passages de niveau. A chaque changement de niveau, vous gagnez en effet un ou des points de résistances :

  • 1 point pour les passages de niveau du 1er au 19ème
  • 2 points pour les passages de niveau du 20ème au 29ème.

Ces points vous permettent d'acheter un ou des niveaux supplémentaires au moment de votre progression.

Même si les conséquences sur votre personnage et sa jouabilité sont moindre que pour le cas des compétences, il est possible (voire recommandé en fonction de vos objectifs) de mettre de coté des points à certains passages de niveau pour atteindre rapidement les niveaux 2 et plus dans certaines résistances.

Autres moyens

D'autres moyens s'offrent à vous pour gagner des points de compétences :

  • les dons au temple, qui vous permettent d'acquérir un point de résistance tous les 9 dons,
  • les quêtes lien à mettre.

Les points gagnés de ces deux manières vous seront ajoutés à vos points de résistance restants (votre “stock” de points) et vous pourrez les dépenser lors de votre prochain changement de niveau.

Comment les choisir

Une fois ces choses expliquées, comment choisir ses progressions en résistance ? Il y a en gros deux stratégies :

La spécialisation

En se spécialisant, on opte pour tout mettre dans une (ou deux) résistances. En général, on choisit perçant, car c'est le type de dégats le plus courant car c'est celui des rodeurs qui tirent à l'arc (pour les niveaux inférieurs à 16, au moins).

L'intérêt :

  • Etre très résistant dans ce type de dégats à distance,
  • Et conjuguer ça avec une altération des dégats, ça devient très utile !

Pour info, l'altération des dégats est un enchantement pour enchanteur niveau 20, qui permet de faire que tous les dégats que vous recevez sont considérés dans un type de dégats. En gros : si vous avez 5 en perçant avec une altération vers le perçant, tous vos dégats sont diminués de 5 ! C'est donc très prisé, et c'est ce qui rend les enchanteurs de haut niveau si recherchés. L'altération peut également être faite offensivement : on cherche alors à altérer les dégats reçus par un adversaire dans une résistance qu'il n'a pas ou peu développer. Pour savoir laquelle, on peut recourir à un sondeur d'ame, qui dévoilera les mystères du héros ennemi.

L'équilibre

Vous partez du principe que vous êtes exposé à tout type de dangers, donc pas de préférence. L'intérêt est :

  • vous êtes polyvalent dans le type de dégats reçus,
  • monter un peu ou moyennement une résistance ne coute pas trop cher, au contraire des niveaux élevés,
  • Vous n'êtes pas dépendant d'un enchanteur pour vous faire altérer les dégats.

Toutefois, certains types de dégats sont rares (psychique, par exemple), et donc il est peu “rentable” de développer les résistances en question 3)

En général

Pour résumer, quelques conseils, en fait plus des habitudes qu'autre chose :

  • Mettre des points en perçant, car le type de dégat est courant et qu'il est plus facile de trouver des altérations correspondantes
  • Un peu en contondant lorsque vous êtes encore à un niveau pas trop fort, car c'est le type de dégats que font les monstres que vous risquez d'attaquer). Pour le reste, c'est vous qui voyez.
  • Et voyez aussi en fonction de votre future classe ! (cf ci dessous)

Résistances et classes

Certaines classes de niveau 20 ont des particularités au niveau des résistances qu'il est judicieux d'exploiter :

  • (quasi)immunité aux dégâts élémentaires pour l'élémentaliste,
  • Bonus de résistance (+2 ?) dans les dégâts physiques pour le mage de guerre
  • Bonus de résistance (+2 ?) dans les dégâts magiques pour le chevalier noir
  • Bonus de résistance (+1 ?) dans tous les dégâts pour le paladin.

Sachez enfin que certains sorts du mage de guerre ont la particularité de faire des dégats dans le type de dégats le plus défavorables à la cible !

1) Pour info, c'est pas mal du tout
2) ce qui peut arriver régulièrement pour ceux qui se spécialisent dans une résistance
3) Ce qui rend ce type de dégats particulièrement efficaces !
 
personnages/attributs/resistances.txt · Dernière modification: 2009/10/10 16:30 par inferneo
 
Sauf mention contraire, le contenu de ce wiki est placé sous la licence suivante:CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 3.0 Unported
Recent changes RSS feed Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki