Un bon héros est un héros vivant ! Mais il n'empêche que la Mort rôde souvent autour des champs de bataille, apportant son lot d'adrénaline, de sang, de pleurs et de gloire. Il est donc bon de préciser deux trois petites choses autour de la Mort, en vous souhaitant de ne pas avoir trop à les vérifier en pratique…

La Mort, voisine indélicate...

Une chose est sure : votre héros mourra ! Certains sont à ce jeu là plus ou moins bons, mais tous les héros finissent un jour par y passer1).

Donc s'il vous arrive de mourir, n'y voyez rien de dramatique. Par contre, si la chose devient quotidienne, là ça peut s'avérer facheux…

Pertes

La mort entraine en effet certains désagréments (normal). Si votre matériel ne s'abime pas ni en tapant ni en mourant, votre moral en prend quand même un coup, et votre cadavre gisant quelques instant sur le champs de bataille est une proie appétissante pour tout fouilleur de cadavres.

Mourir vous fera subir des pénalités :

  • Perte de 10% de votre or
  • Perte de points d'expérience à hauteur de 10 x votre prochain niveau

Par exemple : en mourant au niveau 3 avec 55 PO en poche, vous perdrez 5 PO et 40 points d'expérience.

Lorque vous sentez l'odeur de la mort s'intensifier - que l'on soit incapable d'y remédier ou que ce soit consciemment-, il est préférable de confier son or à un joueur plus en sécurité, pour limiter les pertes.

Ressusciter

Dans sa grande bonté, Zirdegalik notre Dieu à tous ne vous laissera pas dans le repos éternel le jour de votre mort : Romine a trop besoin de vous ! Il se chargera donc de vous ramener à la vie : après votre mort, vous pourrez donc ressusciter

  • Au centre de votre village, à l'endroit exact du centre du village (35-35 pour le village humain).
  • soit autour d'un point de réssurection (PR), dont le principe est expliqué en dessous.

Ressusciter au village

Vous pouvez toujours ressusciter au village. Le village étant généralement l'endroit le plus sur pour vous (ce n'est pas toujours le cas), vous devrez pouvoir y ressusciter en sécurité.

La résurrection au village présente un autre grand intérêt :

La case de résurrection du village peut être utilisée comme un téléporteur à la condition que vous n'ayez pas bougé depuis votre résurrection.

Traduction :

  • En revenant au village, vous pouvez vous téléporter en cliquant sur la case où vous êtes, pour 36 ou 18 PA en fonction de la distance, histoire de rejoindre un point précis et/ou des alliés.
  • Pour le faire, vous ne devez pas vous être déplacé auparavant. Eventuellement il vous est possible d'agir, mais sans vous être déplacé - en soignant ou tapant, par exemple.

Pour info, la case de résurrection du village est une case de type ”case multi” (multijoueurs)2), ce qui veut dire que plusieurs joueurs peuvent être dessus en même temps. Par contre, vous ne savez pas qui se trouvent sur cette case si vous y êtes également. Vous ne pouvez donc pas interagir avec eux, ni ennemis ni alliés.

Ressusciter à un point de résurrection (PR)

En plus du village, il est possible, sous certaines conditions, de ressusciter à d'autres endroits de la carte. C'est notamment pratique pour arriver au plus vite auprès d'un groupe d'alliés, surtout lors d'un front. Cette résurrection se fait autour d'un point de résurrection (communément appelé PR).

Il y en a 8 sur Romine et un au dédale, dont vous pouvez voir les positions et la race qui le possède actuellement sur le menu info carte.

Pour que la résurrection à un PR soit possible, il faut que :

  • Le PR appartienne à votre race
  • Votre dernière réssurection n'ait pas déjà été faite au même PR.

Il est utile d'avoir en tête qu'on ne ressuscite pas directement au pied du PR, mais dans une zone autour (dans un rayon de 5 à 8 cases, je dirai), et d'autant plus loin que les cases adjacentes au PR sont prises (il n'y a pas de cases multi, ici). Lorsqu'un front a lieu à proximité, il peut donc être délicat de se retrouver de l'autre coté des lignes ennemies…

Allez voir ici pour en savoir plus sur les PR.

Résurrection auprès d'un Dieu

Les Dieux ont la possibilité de s'enchanter pour devenir des points de résurrection pour leur fidèle. Donc si vous êtes fidèles d'un Dieu, vous pouvez l'utiliser comme PR ambulant. Très pratique pour rejoindre un front directement, même sans vrai PR à proximité !

Toutefois l'opération a un cout pour le dieux, pour s'enchanter en PR et ensuite pour chaque fidèle ressuscité.

En savoir plus sur la religion.

Résurrection avec Zirdegalik

Si vous n'êtes pas fidèle d'un dieu joueur et que vous êtes resté fidèle à Zirdegalik, le Dieu des Dieux vous offre une autre possibilité de résurrection :

Les fidèles de Zirdegalik peuvent ressusciter :

  • Sur un point quelconque à la surface de Romine3),
  • Pour un cout égal à la moitié des PA du joueur.

Les petits niveaux

Afin de limiter les abus de kills de jeunes joueurs par des joueurs de bien plus hauts niveaux :

  • Frapper un joueur de niveau bien inférieur au sien ne rapporte pas d'or et seulement 1 point d'expérience.
  • Tuer un tel joueur ne rapporte pas d'or non plus et ne donne que deux points d'expérience,
  • Les bonus de nécromants et de bandits décrits ci dessous ne fonctionnent plus.

Voilà qui devrait donner un peu de (relative) sécurité aux jeunes joueurs…

Stratégie autour de la mort

Choix d'un point de résurrection

Avant de choisir un point de résurrection (si le choix est possible, sinon c'est au village), il est bon de :

  • Attendre d'avoir pas mal de PA ; autant jouer la sécurité : une résurrection peut parfois être un peu périlleuse, et il vous faudra des PA si vous souhaitez vous téléporter du village,
  • Faire un tour dans sa messagerie et sur le forum, dans la partie “Conseil de guerre”, pour s'enquérir de l'actualité guerrière. Être bien informé vous aidera à trouver un lieu animé ou au contraire une planque tranquille, en fonction de ce que vous cherchez.

En général, pour les petits niveaux sans trop de points en explo, il est conseillé de rester soit au village, soit dans les trois PR autour du village (ceux mentionnés au dessus). Mais ça peut aussi être une occasion pour ceux qui veulent profiter de leur mort pour découvrir d'autres paysages de voir d'autres coins de la carte (à leur risque et péril !).

Quoiqu'il en soit, ne soyez pas trop pressé et réfléchissez posément, car le gros avantage de la Mort est la sécurité : aucun lieu n'est plus sûr que les limbes !

Guerre des PR

Le fait de posséder un PR est un avantage certain pour la race qui le possède : ses membres morts peuvent ressusciter loin du village et au plus près des fronts. Il est donc logique que les races aient tendance à se disputer les PR, ce qui les transforme souvent en champs de bataille farouche.

De même, pour certaines opérations (attaque d'un village, gros front), une armée prend généralement soin de capturer auparavant un PR tout proche, afin de faciliter le retour des alliés tués au combat. Un bon moyen d'inciter au repli consiste donc à prendre le PR en question, ce qui coupe à moyen terme l'élan des attaquants.

Mourir ou ne pas mourir

En général, on évite de mourir à cause des pertes d'XP et d'or. Mais dans certaines conditions, on peut ne pas être trop regardant. C'est notamment le cas pour les petits niveaux :

  • Les pertes d'expérience ne sont pas importantes
  • Les gains d'expérience sont au contraire rapides, surtout si vous tapez ou soignez des gros niveaux en première ligne,
  • Votre petit niveau n'attire pas trop l'attention sur vous et les ennemis rechigneront à taper un individu aussi méprisable que vous.

Dans ce cas, les risques de mort peuvent être rapidement compensés par les gros gains en XP.

Pouvoirs spéciaux liés à la mort

Il existe quelques pouvoirs spéciaux liés à la mort qu'il est bon de connaitre, surtout lorsque vous croisez des niveaux 20 et plus.

  • Les nécromants ont un sort pour transformer leurs victimes en squelettes qu'ils peuvent controler (à peu près comme des familiers).

Donc ils auront tout intérêt à vous tuer pour acroitre leur armée de squelettes, même si vous êtes d'un niveau inférieur au leur. En plus, vous tuer leur redonnera des points d'action.

  • Les bandits ont l'avantage de gagner 10% de l'or de leurs victimes. Comme ils ont au niveau 24 un sort leur permettant de voir les bourses des autres joueurs et que leur arc de classe leur permet de réussir plus facilement une attaque critique si elle leur permet d'achever la cible, vous comprendrez qu'il est délicat de se balader avec une grosse somme sur soi à proximité de bandits ennemis…
1) Le niveau 20 a déjà été atteint sans mort, mais ce sont sans doute des rumeurs…
2) Les autres cases de ce type sont les entrées et sorties du dédale
3) Zirdegalik étant présent partout à la fois, vous ressuscitez donc à ses cotés
 
prise_en_main/guides/guide_mort.txt · Dernière modification: 2010/07/04 15:58 par pikrass
 
Sauf mention contraire, le contenu de ce wiki est placé sous la licence suivante:CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 3.0 Unported
Recent changes RSS feed Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki